Contactez-nous

Communiqué de presse

Pouvoir d'achat : état d'esprit, attentes et comportements des Français face à l'inflation (Août 2023)

Deux tiers des Français ont prévu un budget pour leurs achats de rentrée : chez ces personnes concernées, le montant prévu est en moyenne de 324€

 

Bonial (Axel Springer), entreprise de média et technologies pour le commerce, révèle la 7ème vague de son baromètre “Du pouvoir d’achat au vouloir d’achat” réalisé par OpinionWay. Si les Français ressentent une légère baisse de l’inflation à l’heure de la rentrée, elle demeure cependant perçue comme très forte. Ainsi, près de trois quarts d’entre eux anticipent notamment les effets de l’augmentation des tarifs de l’électricité. De fait, les Français continuent d’adapter leurs comportements d’achat pour préserver leur budget mais également leur capacité à se faire plaisir.

 


 

En bref (chiffres vs. juin 2023)

 

  • 75% des Français ont un sentiment négatif vis-à-vis de leur pouvoir d’achat (-6 pts)
  • 33% des Français estiment ne pas pouvoir vivre décemment (-1 pt)
  • 73% ont le sentiment que les prix des courses alimentaires augmentent (-12 pts)
  • 29% des Français n’arrivent pas à boucler leurs fins de mois (=)
  • 79% des consommateurs ont l’intention de faire évoluer leurs comportements d’achat dans les semaines à venir (+4 pts)
  • 39% des Français seront plus attentifs aux prix dans les prochaines semaines (+6 pts)
  • 324€, c’est le montant moyen budgété pour les achats de rentrée des Français
  • 63% des Français prévoient de faire des achats de prêt-à-porter avec un budget moyen de 171€
  • 45% des consommateurs prévoient de visiter plusieurs magasins pour leurs achats de la rentrée

 

202308_CP_Bonial_Baromètre pouvoir d_achat vague 7 - V2 - FD 2


 

Pouvoir d’achat : l’amélioration de l’état d’esprit des Français ne coïncide pas avec une évolution de la perception de leur pouvoir d’achat

 

Pouvoir d’achat : une large majorité de Français négatifs

En cette période estivale seule une minorité des Français affichent un état d’esprit positif (33%), mais comme en juin cette proportion est en nette augmentation (+7 pts, +16 pts au total depuis mars 2023). Pour autant, cette légère embellie ne se traduit pas dans la perception de leur pouvoir d’achat. En effet, une part stable des Français déclare que celui-ci leur permet de financer leurs dépenses jusqu’à la fin du mois (70%, =) et plus largement de vivre décemment (66%, +1 pt).

 

Rentrée des classes : les Français feront évoluer leurs comportements d’achat

79% (+4 pts) des Français ont l’intention de faire évoluer leurs comportements d’achat dans les semaines à venir. Ces évolutions de comportement concernent désormais une grande majorité de Français. En effet, les personnes dont le revenu dépasse 3 500€ par mois, sont à date quasiment aussi nombreuses que les autres à déclarer qu’elles vont adapter leurs comportements d’achats dans les prochaines semaines : 76% (+10 pts). Au regard du graphique ci-dessous, nous pouvons constater que presque l’ensemble des indicateurs suivent une tendance haussière traduisant une envie de contrôler leurs dépenses. C’est pourquoi les Français continuent de multiplier les stratégies pour préserver leur pouvoir d’achat. Ainsi, 39% (+6 pts) d’entre eux ont l’intention d’être plus attentifs aux prix, 30% (=) rechercheront davantage de promotions. 28% (=) réduiront leur consommation d’énergie et 67% déclarent que la hausse du prix de l’électricité va avoir un impact important sur leurs achats alimentaires et 69% sur les achats non-alimentaires. Par ailleurs, 25% (+4 pts) ont l’intention de diminuer leurs achats au strict nécessaire et 22% (+1pt) souhaitent privilégier les marques de distributeurs dans leur panier.

 

202308_CP_Bonial_Baromètre pouvoir d_achat vague 7 - V2 - FD 3


 

Inflation : pour les Français les prix augmentent toujours

 

Plus de trois Français sur quatre estiment toujours que les prix augmentent, notamment pour les achats contraints (76%, -3 pts. L’inflation n’en demeure pas moins perçue comme très forte pour les achats alimentaires (73%, -12 pts). La situation apparait à peine moins tendue pour les achats plaisir et pour les achats non-alimentaires, domaines pour lesquels les prix augmentent selon respectivement 63% (-11 pts) et 67% (-12 pts) des Français. 

Mais la perception de l’inflation évolue différemment selon le revenu des personnes interrogées. Ainsi, le sentiment que les prix des achats contraints augmentent est en nette hausse par rapport à juin (76%, +7 pts) parmi celles dont le foyer gagne moins de 2 000€ par mois. En revanche, la tendance s’inverse chez les mieux lotis, à savoir (77%, -7 pts) chez les Français qui gagnent entre 2 000€ et 3 499€ et (74%, -12 pts) chez ceux qui gagnent davantage.

 


 

Rentrée des classes : Leclerc, Amazon et Carrefour en tête

 

Deux tiers des Français ont prévu un budget pour leurs achats de rentrée avec un budget moyen de 324€. Les achats de prêt-à-porter sont ceux que le plus de Français prévoient de faire (63%) avec un budget de 171€ en moyenne. Les achats d’équipements sportifs et de fournitures scolaires concernent eux moins de la moitié des personnes interrogées (respectivement 45% et 37%). Pour cette part de la population, ces postes de dépenses représentent toutefois des montants importants : 132€ en moyenne pour les équipements sportifs et 145€ pour les fournitures scolaires.

 

30% des Français déclarent percevoir l’Allocation rentrée

Les trois quarts de ces personnes essayent malgré tout d’anticiper les achats de la rentrée pour trouver ce dont ils ont besoin au meilleur prix (74%). Un quart des bénéficiaires de l’allocation est toutefois contrainte d’attendre le versement de l’aide pour acheter les produits nécessaires en vue de la rentrée (26%).

 

Amazon bien positionné mais le commerce physique au cœur des achats rentrée

Les consommateurs ont différentes stratégies pour effectuer leurs achats de rentrées. 36% des personnes interrogées déclarent qu’elles vont les faire dans un seul magasin, alors que 45% vont en visiter plusieurs. En moyenne les Français prévoient d’aller dans deux enseignes différentes pour faire leurs achats de rentrée. Les enseignes généralistes et physiques E. Leclerc (26%) et Carrefour (19%) occupent respectivement la première et la troisième place du classement. La deuxième place est en revanche occupée par Amazon (19%).

 

202308_CP_Bonial_Baromètre pouvoir d_achat vague 7 - V2 - FD 4

 


 

202301_CP_Bonial_Baromètre pouvoir d_achat vague 4_VDEF 7Laurent LANDEL, Président de Bonial : 

« La rentrée scolaire approche à grands pas et les fournitures scolaires semblent elles aussi concernées par l’inflation. Pour réaliser leurs achats de fournitures scolaires, les consommateurs vont adapter leurs comportements en étant particulièrement attentifs aux prix et promotions des distributeurs. Les hypermarchés, qui multiplient les opérations commerciales spéciales rentrée sont particulièrement plébiscitées par les Français. »

 

 

 

 

 

 


 

Méthodologie

 

  • Echantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus de 1017 personnes.
  • L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. 
  • Les interviews ont été réalisées du 10 au 11 août 2023.
  • Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : « Sondage OpinionWay pour Bonial » et aucune reprise de l’enquête ne pourra être dissociée de cet intitulé.

 


 

Contact Presse

 

Dimitri HOMMEL-VIKTOROVITCH

Dimitri.hommel@heroiks.com

06 98 20 77 12

 


 

Fichiers attachés

Pouvoir d'achat
[Infographie] Les Français et leur pouvoir d'achat
8 avril 2022
Pouvoir d'achat
Pouvoir d'achat : comment les Français envisagent-ils leurs vacances ?
29 juillet 2022
Pouvoir d'achat
Pouvoir d’achat : quel est l’état d’esprit des Français à quelques jours des élections ?
8 avril 2022

A propos de Bonial

Pionnier et leader du drive-to-store en Europe, Bonial reconnecte les consommateurs avec les magasins depuis plus de 10 ans en permettant aux enseignes de communiquer leurs offres dans l’univers digital.

 

La plateforme Bonial combine un réseau d’audience qualifiée, des données de ciblage propriétaires ainsi qu’une technologie permettant de personnaliser et diffuser les offres de chaque magasin sur le digital.

 

En Europe, plus de 400 grandes enseignes font confiance aux 350 collaborateurs de Bonial pour renforcer l’attractivité de leurs points de vente.