Études conso

L'engouement des Français pour les produits de Bricolage et Jardinage

Les pratiques actuelles érigent les produits de bricolage et de jardinage en produits de grande consommation. OpinionWay et Bonial vous dévoilent les résultats de leur étude réalisée auprès d'un panel représentatif de la population Français, composé de plus de 5200 répondants.

 

Les périodes de confinement (travail à la maison) ainsi que les restrictions des déplacements et sorties ont porté les Français à davantage investir leur domicile et à chercher à optimiser leurs intérieurs et extérieurs. Au cours des 12 derniers mois, les trois-quarts des Français ont acheté des produits de bricolage (77%) et une même proportion, des produits de jardinage (74%). In fine, les deux tiers de la population (65%) ont acheté à la fois des produits de jardinage et de bricolage au cours de l’année écoulée. 

 

L’éclairage, la peinture et la décoration forment le trio de produits de bricolage achetés par le plus de Français au cours de l’année écoulée 

Les produits de bricolage les plus achetés

 

Au cours des 12 derniers mois, près d’un Français sur deux (45%) a acheté des produits d’éclairage (ampoules, luminaires, …) ; un tiers, de la peinture (34%) et une même proportion, de la décoration (33%). Un quart a réalisé des dépenses pour de la visserie (27%) ; un cinquième, pour des consommables (22%), du mobilier (19%) ou de l’électricité (19%). Les autres types de produits de bricolage (outillage à main, matériaux, outillage à moteur, plomberie, isolation, protection ou échelles) ont été achetés par moins d’un Français sur six. 

 

Le terreau et les plantes sont les produits de jardinage achetés par le plus grand nombre de Français sur ces 12 derniers mois 

 

Les produits de jardinage les plus achetés

 

4 Français sur 10 ont acheté du terreau (42%) au cours de l’année écoulée. Un tiers a dépensé pour des plantes d’extérieur (35%) et un quart, pour des plantes d’intérieur (26%). Un cinquième a acheté des contenants (22%), des semis et bulbes (21%), de l’engrais (20%) ou des vêtements (19%). Les autres types de produits de jardinage ont été achetés par moins d’1 Français sur 6 (cas de la décoration, de l’outillage à main, des produits phytosanitaires, du mobilier de jardin, de l’arrosage, de l’outillage à moteur ou des clôtures).

 

Les habitants de communes rurales et d’agglomérations de moins de 20 000 habitants, qui disposent globalement de plus grands espaces, sont nettement plus nombreux que les citadins des agglomérations de 100 000 habitants et plus à dépenser pour du terreau, des plantes d’extérieur, des semis et bulbes, des vêtements de jardinage, de l’outillage à main ou du mobilier de jardin (de 4 à 8 points de plus). 

 

Sur l’année écoulée, les acheteurs de produits de bricolage ont dépensé en moyenne 364 € et les acheteurs de produits de jardinage, 221 € 

 

Les Français réalisant des dépenses sur ces types de produits ont acheté en moyenne pour 364 € de produits de bricolage et pour 221 € de produits de jardinage, au cours des 12 derniers mois. 

 

Budget bricolage

Budget jardinage

 

Une grande moitié des Français achetant des produits de bricolage (54%) bricole avant tout pour réaliser des économies ; une petite moitié (44%), parce qu’elle apprécie ce loisir.

 

Les profils les plus nombreux à bricoler par souci d’économie s’avèrent être les femmes (57% vs 51% des hommes), les 35 ans et plus (56% vs 48% des plus jeunes), les Franciliens (58%) et les ménages aux revenus les plus faibles (58% de ceux disposant de 2000 € mensuels et moins vs 48% de ceux bénéficiant de 3 500 € mensuels et plus). 

 

Effets de génération manifestes, influence majeure du pouvoir d’achat et des territoires ruraux vs urbains : les similarités sont frappantes entre le profil des acheteurs de produits de bricolage et de jardinage 

 

Les achats de produits de bricolage et de jardinage s’avèrent globalement beaucoup plus masculins. 

 

Ainsi, la peinture, la visserie, les consommables, l’électricité, l’outillage à main, les matériaux, l’outillage à moteur et la plomberie ressortent comme des achats significativement davantage effectués par les hommes (les hommes sont de 5 à 15 points de plus que les femmes à avoir dépensé pour ces types de produits). 

 

Inversement la décoration et le mobilier apparaissent comme des achats de bricolage clairement plus féminins (elles sont 4 et 14 points de plus que les hommes à en avoir acheté). Idem pour le jardinage concernant les plantes d’intérieur et d’extérieur, les contenants ainsi que la décoration (elles sont de 5 à 7 points de plus que les hommes à avoir dépensé pour ces produits). 

 

L’âge, le type de logement et la qualité (propriétaire / locataire) de l’occupant sont 3 facteurs qui se recoupent et éclairent les achats de produits de bricolage et de jardinage réalisés sur les 12 derniers mois. 

 

Les plus interviewés âgées de plus de 35 ans sont significativement plus nombreux que leurs cadets à être propriétaires (67% vs 32%) et à vivre en maison individuelle (67% vs 60%). Devant assumer l’aménagement et l’entretien intérieur et extérieur de leur domicile, ils sont logiquement plus nombreux à acheter certaines catégories de produits de bricolage (de 7 à 11 points de plus pour l’éclairage, la visserie, les consommables et électricité) et de jardinage (de 8 à 22 points de plus pour l’achat de terreau, de plantes d’extérieur, de semis et bulbes ou d’engrais). 

 

En revanche, les moins de 35 ans, qui vivent globalement une phase de prise d’indépendance ou commencent une vie commune, sont naturellement davantage à acheter en bricolage des produits de décoration, du mobilier et de l’outillage à main (de 7 à 13 points de plus) et en jardinage, de la décoration et du mobilier de jardin (5 à 11 points de plus). 

 

Les foyers bénéficiant des revenus les plus confortables (égaux ou supérieurs à 2000 € mensuels) s’avèrent significativement plus nombreux à avoir acheté des produits de bricolage et de jardinage sur l’année écoulée que les ménages plus modestes (respectivement de 3 à 13 points de plus d’écart sur 10 des 13 catégories de produits de bricolage testées ; de 4 à 17 points de plus sur 11 des 14 catégories de produits de jardinage évaluées). Les dépenses de bricolage et de jardinage apparaissent comme des dépenses plaisirs ou non strictement vitales que les foyers modestes doivent modérer. 

 

L’influence de la densité du territoire est manifeste : les citadins vivant dans des agglomérations de 100 000 habitants et plus sont significativement moins nombreux à dépenser 200 € annuels et plus que les habitants de communes plus petites (8 points de moins sur le bricolage et 4 de moins sur le jardinage, par rapport aux habitants de zones rurales). Les espaces intérieurs et extérieurs plus contenus dans les grandes villes requièrent logiquement des dépenses d’entretien et d’aménagement moindres.

 

Pour découvrir l'ensemble des résultats, n'hésitez pas à télécharger notre rapport d'étude complet.

 

New call-to-action

Fabien Dutrieux
Fabien Dutrieux

Directeur Marketing B2B

Envie d'en savoir plus ?

Recevez la newsletter Bonial France dès maintenant