Contactez-nous

Communiqué de presse

Pouvoir d'achat : état d'esprit, attentes et comportements des Français face à l'inflation (Juin 2023)

Un optimisme plus marqué à l’heure de la trêve estivale ?

 

Bonial (Axel Springer), entreprise de média et technologies pour le commerce, dévoile la 6ème vague de son baromètre “Du pouvoir d’achat au vouloir d’achat” réalisé par OpinionWay. Les Français toujours inquiets vis-à-vis de leur pouvoir d’achat, ne perçoivent pas le ralentissement de la hausse des prix dans leurs achats au quotidien. Cependant, à l’heure de la trêve estivale, de nombreux indicateurs montrent une tendance plus positive voire optimiste chez les consommateurs dans l’évolution de leurs comportements d’achats. Dans ce contexte, les attentes des Français vis-à-vis des enseignes de la Grande Distribution sont fortes et leurs actions pour faire face à la hausse des prix sont jugées utiles pour 70% d’entre eux.

 


 

En bref (chiffres vs. mars 2023)

 

  • 81% des Français ont un sentiment négatif vis-à-vis de leur pouvoir d’achat (-7 pts)
  • 34% des Français estiment ne pas pouvoir vivre décemment (-12 pts)
  • 49% ont le sentiment de se restreindre en réalisant leurs courses alimentaires       (-11 pts)
  • 50% ont le sentiment de se restreindre en partant en vacances ou en week-end (-11 pts)
  • 29% des Français n’arrivent pas à boucler leurs fins de mois (-9 pts)
  • 22%, c’est l’inflation ressentie sur les produits alimentaires par les Français depuis un an (vs 14,1% selon l’INSEE en mai 2023)
  • 75% des consommateurs ont l’intention de faire évoluer leurs comportements d’achat dans les semaines à venir (-6 pts)
  • 33% des Français seront plus attentifs aux prix dans les prochaines semaines (-13 pts)
  • 71% considèrent que les promotions leur permettent de réaliser des achats plaisir (+9 pts)

 

202306_CP_Bonial_Baromètre pouvoir d_achat vague 6 - VF 1


 

Pouvoir d’achat : l’heure est encore à l’inquiétude mais une tendance optimiste se dessine

 

Pouvoir d’achat : une large majorité de Français restent négatifs malgré la tendance baissière

Alors que 81% (-7 pts) des Français ont un sentiment négatif sur leur pouvoir d’achat, soit 85% des femmes et 77% des hommes, le graphique ci-dessus traduit une certaine forme de réalité vécue par nos concitoyens au quotidien. En effet, 29% (-9 pts) d’entre eux peinent à financer leurs dépenses jusqu’à la fin du mois et 34% (-12 pts) estiment que leur pouvoir d’achat ne leur permet pas de vivre décemment. En toute logique, 44% (-13 pts) d’entre eux déclarent ainsi se trouver dans l’incapacité de partir en vacances et 48% (-9 pts) de se faire plaisir. Mais les évolutions à la baisse par rapport à Mars dernier, montrent une certaine amélioration.

 

Trêve estivale : une envie des Français de se faire plaisir et de moins se priver qui se traduit dans leurs comportements d’achat

75% (-6 pts) des Français ont l’intention de faire évoluer leurs comportements d’achat dans les semaines à venir. Au regard du graphique ci-dessous, nous pouvons constater que presque l’ensemble des indicateurs suivent une tendance baissière traduisant une envie de moins se priver. Mais si c’est dans une moindre mesure qu’en Mars dernier, les Français continuent de multiplier les stratégies pour préserver leur pouvoir d’achat. Ainsi, 33% (-13 pts) d’entre eux ont l’intention d’être plus attentifs aux prix, 30% (-5 pts) rechercheront davantage de promotions et 28% (-8 pts) réduiront leur consommation d’énergie. Au niveau de leurs achats, 21% (-4 pts) ont l’intention de diminuer leurs achats au strict nécessaire et de privilégier les marques de distributeurs dans leur panier (-3 pts).

 

202306_CP_Bonial_Baromètre pouvoir d_achat vague 6 - VF 2


 

Inflation ressentie vs réelle : le grand écart

 

Si on note un ralentissement de la hausse des prix depuis quelques semaines, les Français ne le perçoivent pas dans leurs achats quotidiens. Plus de 8 Français sur 10, estiment qu’actuellement les prix des produits alimentaires ont augmenté. Cela se traduit au niveau de l’inflation ressentie à hauteur de 22% quand l’inflation réelle publiée en mai 2023 par l’INSEE est de 14,1%.

Au niveau de l’énergie, ce constat est encore plus marqué avec une perception d’une hausse des prix à 23% sur un an alors que l’inflation annoncée par l’INSEE s’élève à 2%. De même pour les produits non alimentaires, l’INSEE évalue la hausse des prix à 4,1%, là où les Français l’estiment à 17%.

 

202306_CP_Bonial_Baromètre pouvoir d_achat vague 6 - VF 3


 

Achats plaisir, un budget en forte hausse et la volonté de ne plus subir la crise

 

Si 74% (-12 pts) des Français estiment que les prix de leurs achats plaisir augmentent, 71% (+9 pts) d’entre eux considèrent que les promotions leur permettent de réaliser ces achats. Les achats plaisir sont d’autant plus importants pour les Français que 79% déclarent ne pas avoir envie d’éprouver le sentiment de se priver. Et cela se traduit à travers le budget moyen des achats plaisirs qui augmente substantiellement pour s’établir désormais à 317 €, soit 53 € de plus qu’en mars dernier.

 

Hommes vs femmes, de fortes disparités

Dans les faits, ce budget présente de fortes disparités selon l’âge ou le sexe des consommateurs. Le budget moyen des femmes s’élève à 253 € et celui des hommes à 388 €. De leur côté, celui des 65 ans et plus s’établit à 439€ et tombe à 223€ pour les 18-24 ans.

 

202306_CP_Bonial_Baromètre pouvoir d_achat vague 6 - VF 4


 

E.Leclerc et Action tirent leurs épingles du jeu

 

202306_CP_Bonial_Baromètre pouvoir d_achat vague 6 - VF 5202306_CP_Bonial_Baromètre pouvoir d_achat vague 6 - VF 6

 

De manière générale, le contexte favorise les enseignes ayant un positionnement prix relativement bas, à l’instar des enseignes de discount. L’enseigne E.Leclerc considérée pour 67% des Français comme l’enseigne défendant le plus leur pouvoir d’achat, creuse l’écart avec Lidl (62%) et Aldi (54%). Concernant les enseignes non-alimentaires sondées, Action arrive en première position (67%) une nouvelle fois devant Amazon (61%). Le podium est complété par l’enseigne Kiabi (54%).

 


 

202301_CP_Bonial_Baromètre pouvoir d_achat vague 4_VDEF 7Laurent LANDEL, Président de Bonial : 

"A l’aube des vacances, les Français veulent se faire plaisir et moins se priver. Malgré leur sentiment que les prix continuent d’augmenter, notamment dans l’alimentaire, les Français retrouvent le goût de consommer. Véritables alliés dans leurs achats plaisir, les promos des enseignes, relayées sur des applications comme Bonial leur permettent de réaliser de bonnes affaires. Avec leurs actions anti-inflation jugées utiles, les enseignes de la distribution ont largement contribué à cette nouvelle tendance positive de consommation. La mission de Bonial, qui consiste à valoriser les offres de ces enseignes, est donc plus que jamais importante pour la consommation et la grande distribution."

 

 

 


 

Méthodologie

 

  • Echantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus de 1008 personnes.
  • L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.
  • Les interviews ont été réalisées du 31 mai au 01er juin 2023.
  • Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour Bonial » et aucune reprise de l’enquête ne pourra être dissociée de cet intitulé.

 


 

Contact Presse

 

Dimitri HOMMEL-VIKTOROVITCH

Dimitri.hommel@heroiks.com

06 98 20 77 12

 


 

Fichiers attachés

Pouvoir d'achat
[Infographie] Les Français et leur pouvoir d'achat
8 avril 2022
Pouvoir d'achat
Pouvoir d'achat : comment les Français envisagent-ils leurs vacances ?
29 juillet 2022
Pouvoir d'achat
Pouvoir d’achat : quel est l’état d’esprit des Français à quelques jours des élections ?
8 avril 2022

A propos de Bonial

Pionnier et leader du drive-to-store en Europe, Bonial reconnecte les consommateurs avec les magasins depuis plus de 10 ans en permettant aux enseignes de communiquer leurs offres dans l’univers digital.

 

La plateforme Bonial combine un réseau d’audience qualifiée, des données de ciblage propriétaires ainsi qu’une technologie permettant de personnaliser et diffuser les offres de chaque magasin sur le digital.

 

En Europe, plus de 400 grandes enseignes font confiance aux 350 collaborateurs de Bonial pour renforcer l’attractivité de leurs points de vente.