Études conso

Pouvoir d’achat : quel est l’état d’esprit des Français à quelques jours des élections ?

Depuis quelques semaines, le pouvoir d’achat est devenu la principale préoccupation des Français, devant la santé et la sécurité. Il s'affiche même comme le premier critère de choix du candidat, lors de l'élection présidentielle.

Comprendre l'état d'esprit des Français vis-à-vis de leur pouvoir d'achat représente donc un enjeu majeur au cœur de l'actualité. 

 

Le pouvoir d’achat, une source d’inquiétude

 

 

D'après l'étude, les Français se montrent fortement pessimistes au sujet de leur pouvoir d'achat. 

En effet, si un Français sur quatre se déclare plutôt optimiste, huit sur dix associent le pouvoir d’achat à des qualificatifs négatifs. Peu confiants en l'avenir,  48% d'entre eux se disent inquiets et se sentent même impuissants (34%) voire mécontents (31%) vis à vis de leur pouvoir d'achat. 

 

La frustration est évoquée pour les 25-34 ans, qui ne parviennent pas pour deux tiers d'entre eux à épargner ou à investir. Les plus jeunes, entre 18 et 24 ans, moins indépendants financièrement, se déclarent quant à eux « vulnérables » (27%). 

 

A noter que les items forts sont très peu cités par les Français lorsqu'ils pensent à leur pouvoir d'achat (« scandaleux » (18%), « honteux » (10%)). 

 

Au global, les hommes et les femmes partagent le même avis sur le pouvoir d’achat. Cependant, on remarque en toute logique, que les inactifs (86%) et les Français ayant un revenu de moins de 2 000€ (87%), plus sensibles aux variations du pouvoir d'achat, ont une perception plus négative que le reste de la population. 

 

Les jeunes, plus optimistes concernant leur pouvoir d’achat

 

Si la majorité des 18-24 ans évoquent négativement le sujet du pouvoir d’achat, leur avis est moins tranché que celui de leurs aînés. En effet, seulement 78% révèlent avoir un sentiment négatif contre 85% pour les 35-49 ans et les 65 ans et plus.

D’ailleurs, ce sont les jeunes qui utilisent le plus de qualificatifs positifs pour parler de leur pouvoir d’achat (36%). 

 

Plutôt confiants (15% contre 6% pour les 35-49 ans) et peu résignés (9%), les 18-24 ans restent optimistes. 15% d’entre eux se disent même satisfaits (8% pour les 50-64 ans) et moins inquiets que les autres générations (38% vs 52% pour les 50-64 ans). 

 

 

Pour découvrir l'ensemble des résultats, n'hésitez pas à télécharger notre rapport d'étude complet.

 

 

New call-to-action

 

 

Marie Gallais
Marie Gallais

Content Marketing Manager

Envie d'en savoir plus ?

Recevez la newsletter Bonial France dès maintenant