Communication commerciale

L'image des enseignes qui arrêtent la distribution de prospectus et catalogues publicitaires

Ces dernières années, quelques enseignes ont annoncé la diminution, voire l’arrêt de la distribution de prospectus et catalogues publicitaires dans les boîtes aux lettres. C’est notamment le cas de Monoprix, naturéO, La Redoute ou encore Ikea. Ces décisions ont toujours été mûrement réfléchies en prenant en compte de nombreux facteurs : économiques, environnementaux mais également marketing.

 

Alors que 8 français sur 10 ont conscience de l’impact environnemental de la distribution de prospectus publicitaires dans les boîtes aux lettres et que 49% ont apposé ou l’intention d'apposer un autocollant Stop Pub, l’annonce de la diminution ou de l’arrêt de la distribution de prospectus en BAL semble avoir un impact significatif sur l'image des enseignes.

 

Innovation et modernité 

 

Selon les résultats de notre sondage réalisé en janvier 2021 avec OpinionWay

"L'image des  prospectus et  catalogues publicitaires distribués dans  les  BAL, les enseignes qui annoncent l’arrêt ou la réduction de la distribution de catalogues, guides ou prospectus publicitaires sont “plus modernes” pour 75% des français et “plus innovantes” pour 72% d’entre-eux. 

 

Les 25-34 ans sont plus nombreux à associer l’arrêt de la distribution de prospectus en BAL à ces attributs (80% “plus modernes” et 76% “plus innovantes”). La tranche d’âge, la CSP ou le lieu de résidence (taille d’agglomération et région) ne semblent pas avoir d’impact significatif sur ces attributs.

 

RSE  

 

Pour 81% des français âgés de 18 ans et plus, les enseignes qui annoncent l’arrêt ou la réduction de la distribution de catalogues, guides ou prospectus publicitaires sont “plus respectueuses de l’environnement”

 

Malgré les efforts de la filière papier pour favoriser le recyclage, les français sont encore nombreux à associer la distribution de prospectus et catalogues publicitaires dans les boîtes aux lettres comme un “gaspillage de papier qui ne peut pas toujours être recyclé”, qui “participe à la déforestation” et qui est “néfaste pour l’environnement”.  


Pour en savoir plus sur la perception de l’empreinte carbone de la distribution de prospectus en boîtes aux lettres, consultez notre article de blog dédié.

 

Respect de la vie privée 

 

Pour 81% des français âgés de 18 ans et plus, les enseignes qui annoncent l’arrêt ou la réduction de la distribution de catalogues, guides ou prospectus publicitaires sont “plus respectueuses de la vie privée des citoyens”

 

Les 25-34 ans sont plus nombreux à associer l’arrêt de la distribution de prospectus et catalogues publicitaires en BAL à cet attribut (68% vs 63% moyenne nationale). A l’inverse, les habitants des régions Centre-Val de Loire et Grand Est sont moins nombreux à associer respect de la vie privée et diminution de la distribution de prospectus (respectivement 58% et 56% vs 63% moyenne nationale).

 

Image prix et Image promo 

 

En janvier 2019, l’enseigne Monoprix annonçait l'arrêt de la distribution deses catalogues papier dans les boîtes aux lettres afin d’opter pour une communication commerciale davantage orientée vers le digital. Cette enseigne a un cœur de cible plus urbain et plus jeune que la plupart des enseignes alimentaires. Elle n’est donc pas représentative des enseignes françaises mais il est tout de même intéressant de se pencher sur l'impact de cette décision sur son image prix et promo.

 

 

Cette décision semble avoir eu un impact sur l’image prix et l’image promo de l’enseigne, mais cet impact n’a pas été durable. Nous avons analysé l’évolution des notes d’image prix et promo accordée par les français interrogés dans l’Observatoire Image Prix Image Promo conduit par OpinionWay pour Bonial depuis janvier 2018. Entre décembre 2018 et juin 2019, la note d’image promo de Monoprix est passée de 6,2 à 5,7 et son image prix est passée de 5,4 à 5,1. On peut donc constater une baisse sur les deux items entre décembre 2018 et juin 2019. Cependant, cette baisse a été rattrapée dès le deuxième semestre 2019 avec une note d’image promo située à 6,1 (vs 6,2 avant cette décision) et une note d’image prix située à 5,2 (vs 5,4 avant cette décision). L’arrêt de la distribution de prospectus en BAL ne semble donc pas avoir eu d’incidence notable et durable en matière d’image prix / promo pour cette enseigne. 

 

Évolution de l’image prix et de l’image promo de Monoprix, source : observatoire image prix promo OpinionWay pour Bonial

 

 

La distribution de prospectus et catalogues publicitaires semble donc avoir un impact sur la perception des enseignes que ce soit en matière de respect de l’environnement, de modernité, d’innovation, de respect de la vie privée mais également d’attractivité prix et promo.

 

L'image des prospectus et catalogues publicitaires

Fabien Dutrieux
Fabien Dutrieux

Envie d'en savoir plus ?

Recevez la newsletter Bonial France dès maintenant