Contactez-nous

Green retail

Grande distribution : 5 initiatives éco-responsables engagées récemment en France

L’enjeu environnemental est aujourd’hui présent dans tous les esprits, celui des consommateurs mais aussi celui des distributeurs qui doivent désormais revoir l’ensemble de la chaîne de fabrication des produits mais aussi la façon de les acheminer et de les distribuer dans les hyper et supermarchés. L’objectif : réussir à diminuer au maximum leur empreinte carbone.  

 

En 2021, 72% des Français se disent mobilisés en faveur d’une consommation plus responsable (source GreenFlex et ADEME). Le « mieux consommer » devient alors synonyme de « moins consommer » pour les Français qui privilégient désormais la qualité à la quantité. Loin d’être contraint, l’achat de produit de qualité est assimilé à un achat plaisir pour 31% des Français (Etude "Du devoir d’achat au pouvoir d’achat : la relation des Français avec la consommation"). D’ailleurs si le pouvoir d’achat est leur principale préoccupation, 1 Français sur 2 se dit prêt à payer plus cher pour des produits respectueux de l’environnement (YouGov). Les attentes envers les enseignes sont donc élevées : qualité des produits mais aussi actions en faveur de la préservation de leur santé et de l’environnement. 7 Français sur 10 considèrent l’image de marque (valeurs, engagements…) de l’enseigne comme un critère important lorsqu’ils choisissent le lieu où réaliser leurs achats alimentaires (Etude "Les Français et les enseignes alimentaires", Août 2021). Les acteurs de la grande distribution ont donc un rôle important à jouer dans une plus grande accessibilité de produits du quotidien de qualité et à prix juste. Alors quelles sont les dernières initiatives engagées par les acteurs de la grande distribution en faveur d’une réduction de l’empreinte carbone ?

 

Picard et ses initiatives éco-responsables récompensées

 

L’enseigne des produits surgelés remporte pour la 3ème fois le label Enseigne Responsable pour ses actions en faveur de l’environnement. Entre 2012 et 2020, l’enseigne a réussi à réduire la consommation énergétique de ses magasins de 10% grâce à ses investissements dans des équipements plus performants limitant son empreinte carbone. Picard agit également au niveau de ses produits puisque 70% d’entre eux sont élaborés en France et 10% labellisés bio. De 2018 à 2020, plus de 1000 tonnes de plastique ont été évités grâce aux emballages des produits recyclables pour 70% d’entre eux.

 

Si ses initiatives éco-responsables sont déjà multiples, l’enseigne souhaite aller plus loin à horizon 2026 avec son plan Proxima. Objectif : diminuer de 10% supplémentaire la consommation énergétique de ses magasins, réduire de 20% ses émissions CO2 liées aux transports et les empreintes CO2 de ses produits (vs 2019). Pour cela, Picard continue d’innover et d’investir pour une chaîne de production toujours plus verte.

 

Source : rapport RSE Picard 2020-2021

 

 

Carrefour propose plus de transparence sur les produits bios grâce à la blockchain

 

Carrefour Act for Food

 

Dans le cadre de son programme Act For Food lancé en 2018, Carrefour innove et devient le premier distributeur à proposer la blockchain sur ses produits alimentaires. Cette technologie permet de stocker numériquement des informations, de les sécuriser et d’en assurer la bonne transmission.

L’objectif de Carrefour est de donner aux consommateurs plus de transparence quant au parcours de production et d’expédition de ses produits bio. Ainsi, grâce à un simple QR code apposé sur l’étiquette du produit, le consommateur peut avoir facilement accès avec son smartphone à l’identité du producteur, au lieu et le mode de production, à la date de récolte ou encore au lieu d’emballage de son produit. Il peut également consulter toutes les informations relatives à la certification bio du produit en question (certificat, date de conversion…).

 

 

Monoprix s’engage pour réduire l'usage du plastique  

 

Depuis fin 2018, Monoprix s’engage pour réduire les emballages plastique dans ses magasins à travers son programme « Plastic Detox ». Au total, 30 tonnes de plastique ont été économisées de 2020 à 2021 sur les produits Monoprix. Pour parvenir à ce résultat, les actions de l’enseigne sur ses emballages sont diverses : suppression ou réduction des emballages jugés inutiles, remplacement des emballages perturbateurs de tris, intégration de plastique recyclé, développement des éco-recharges…

 

De nouveaux sacs réutilisables font également leur apparition en caisse en tissu, papier ou encore coton bio. C’est le cas également dans les rayons où les sacs en plastique mis à disposition des clients sont désormais uniquement en papier ou d’une matière compostable.

 

Depuis 2020, en partenariat avec les marques Danone et Lemon tri, Monoprix incite les consommateurs à rapporter en magasin leurs bouteilles en plastique en proposant une contre-partie financière à utiliser en bon d’achat ou à donner à une association.

 

En 2022, c’est au tour des emballages de produits hygiène et beauté, difficilement recyclables via la méthode classique, d’être collectés dans 140 magasins Monoprix. Le groupe l’Oréal, la marque Signal et Gillette rejoignent cette initiative mise en place il y a quelques années par Terracycle pour Monoprix.

 

Source : Brochure Plastic Detox Monoprix

 

 

Lidl ouvre le premier magasin labélisé bois en France

 

 

 

Lidl mènent depuis plusieurs années des actions éco-responsables pour limiter ses émissions de CO2 au niveau du transport ou encore proposer des produits certifiés bios issus de producteurs locaux.

Mais c’est aussi au niveau de ses magasins que Lidl se démarque. Son ambition est claire : « construire des supermarchés qui tendent vers la neutralité énergétique » (site Lidl).

Pour ses magasins, l’enseigne utilise des panneaux photovoltaïques, des leds pour éclairer ses magasins ou l’électricité d’origine renouvelable. Nouveauté en 2022 pour l’enseigne : un magasin construit totalement en bois. Localisé à Epinal, c’est la première fois en France qu’un bâtiment est labélisé bois en France.

 

 

Casino lance un "baromètre de saisonnalité" 

 

Allant de la couleur verte ou rouge, cet indicateur permettra aux consommateurs de savoir si leur fruit ou légume est de début, de fin ou de pleine saison. Grâce à cette information supplémentaire sur le produit, les consommateurs pourront choisir plus facilement des produits de saison plus savoureux et limitant ainsi l’impact sur l’environnement.

 

Et vous, quelle action éco-responsable allez-vous initier en 2022 ?

 

A découvrir aussi :

 

 

New call-to-action

 

Marie Gallais
Marie Gallais

Envie d'en savoir plus ?

Recevez la newsletter Bonial France dès maintenant