Green retail

Les Français et l'écologie : vers une consommation plus responsable ?

 

 

La crise sanitaire a obligé les Français à revoir leur manière de consommer et de considérer l’acte d’achat. De plus en plus sensibles à l’impact de leur consommation sur l’environnement, les Français se tournent vers des achats plus responsables et des enseignes qui ont une meilleure image de marque.

 

L’achat responsable : un choix de consommation plébiscité par les Français

 

 

Dès la préparation d’achat, les Français s’informent sur l’impact écologique des produits qu’ils souhaitent acheter. C’est le cas notamment pour les produits de jardinage et bricolage, pour lesquels 23% des Français souhaitent connaître l’origine avant achat. L’information sur la présence de normes ou de certifications environnementales au niveau du produit est également considérée comme importante pour 15% d’entre eux. La possibilité de réparer les produits (13%) et l’empreinte carbone (5%) apparaissent aussi comme des critères de choix lors de la phase d’information.

 

Mais c’est lors de l’achat en lui-même que les Français sont les plus sensibles à l’environnement. Près d’1 Français sur 2, privilégie l’achat de produit Français et respectueux de l’environnement plutôt que d’autres produits (Etude "La préparation d’achat de produit de bricolage et jardinage", Avril 2022).

 

Loin d’être un achat contraint ou de raison, l’achat responsable est, pour 15% des Français, la définition même de l’achat plaisir. Il serait d’ailleurs une source de plaisir pour plus de 81% d'entre eux

(Etude "Du devoir d’achat au pouvoir d’achat : la relation des Français à la consommation", Mars 2022).

 

Le profil de l’acheteur éco-responsable : plutôt féminin, jeune et CSP+

 

Si l’ensemble des Français se sentent concernés par l’écologie et l’impact de leurs achats sur l’environnement, un profil d’acheteur plus éco-responsable se dégage.

 

D’après l’étude sur la préparation d’achat des produits de bricolage et jardinage (Avril 2022), ce sont les femmes qui privilégient les achats de produits respectueux de l’environnement plutôt que les hommes (60% vs 53% pour les hommes). Elles sont aussi plus nombreuses à considérer l’achat responsable comme une source de plaisir (83% vs 81% pour les hommes).

 

Concernant le statut, les catégories plus aisées, apparaissent plus sensibles que les autres catégories au critère environnemental lors de l’achat des produits (61%).

 

Plus engagés, les moins de 35 ans sont largement plus nombreux à déclarer privilégier des produits respectueux de l’environnement que leurs ainés (63% vs 55% des 35 ans et plus) et à rechercher des informations sur l’empreinte carbone (10% vs 4%).

 

Cependant, lorsqu’il s’agit de définir l’achat plaisir, ce sont les 65 ans et plus qui l’associent le plus à un achat responsable (19%), suivi de près par les 18-24 ans (18%). Ils sont d’ailleurs près de 85% au même titre que les 18-24 ans à penser qu’il est possible de se faire plaisir en consommant responsable

(Etude "Du devoir d’achat au pouvoir d’achat : la relation des Français à la consommation", Mars 2022). 

 

L’image de marque : un critère essentiel dans le choix des enseignes

 

 

 

Exigeants au niveau des produits achetés, les Français attendent également des enseignes un certain niveau d’engagement dès lors qu’il s’agit d’environnement.

 

L’image de marque (valeurs, engagements…) est donc sans surprise un critère important pour 74% des Français lorsqu’ils choisissent le lieu où réaliser leurs achats alimentaires (Etude "Les Français et les enseignes alimentaires", Août 2021). Les Français sont même attentifs aux supports adoptés par les enseignes pour communiquer sur leurs offres, prix et promotions. En effet, d’après l’étude sur " Les Français et les prospectus et les catalogues publicitaires " (Février 2022), 81% jugent une enseigne renonçant ou diminuant les imprimés publicitaires "plus respectueuses de l’environnement" et ont une meilleure image d’elle.

 

Enjeu prioritaire pour 3 enseignes sur 4, la digitalisation permettrait d’après la moitié d’entre elles d’améliorer l’image de l’enseigne en termes de responsabilité sociétale et environnementale

(Etude "La digitalisation des prospectus et catalogues publicitaires", Janvier 2022). D’ailleurs, 56% des enseignes souhaitent basculer progressivement leurs budgets vers le digital.

 

Si l’image de marque influence de plus en plus le choix des Français en matière de consommation, ce critère de choix de l’enseigne reste largement moins important à leurs yeux que celui du prix (94%) ou du choix des produits (95%)

(Etude, "Les Français et les enseignes alimentaires", Août 2021).

 

 

Pour découvrir les résultats de notre dernière étude, n'hésitez pas à télécharger notre rapport complet.

 

 

New call-to-action

 

 

Marie Gallais
Marie Gallais

Content Marketing Manager

Envie d'en savoir plus ?

Recevez la newsletter Bonial France dès maintenant