Communication commerciale

Les avantages perçus du catalogue digital vs le catalogue papier

Les prospectus et catalogues publicitaires n’ont rien perdu de leur superbe auprès des distributeurs et consommateurs. En effet, 55% des Français déclarent que les catalogues, guides et prospectus publicitaires qu’ils reçoivent dans leur boîte aux lettres sont utiles, dont 13% les qualifient de « très utiles ». Pourtant, le numérique gagnant du terrain et l’année 2020 ayant bousculé la distribution du prospectus papier, son format digital ne cesse de progresser. Comment les Français perçoivent-ils les avantages du catalogue digital vs papier ? Pour répondre à cette question, nous avons interrogé, avec OpinionWay, un échantillon de 5 042 personnes représentatif de la population Française âgée de 18 ans et plus du 18 au 22 décembre 2020. 

 

Écologie et modernité : le prospectus digital l’emporte 

 

man consulting a digital catalog on his smartphone

 

Le catalogue digital est perçu comme plus écologique par 60% des Français et plus moderne par 54% d’entre eux que la version papier. Chez les utilisateurs de Bonial (sondage réalisé auprès de 4 839 personnes), ces deux perceptions sont exacerbées avec 74% des utilisateurs considérant le catalogue digital plus écologique que sa version papier et 57% le considérant plus moderne. 

 

La perception écologique est légèrement plus prononcée chez les femmes que chez les hommes (62% contre 57%) mais inversement au sujet de la modernité (54% pour les hommes, 54% pour les femmes). 

 

La perception varie très peu entre les CSP en revanche l’écart se creuse entre les catégories d’agglomération pour ce qui concerne l’écologie. 55% des Français vivant dans des agglomérations de 20 000 à 99 999 habitants trouvent le digital plus écologique que le papier, contre 64% pour l’agglomération parisienne. 

 

64% des Français favorables au projet de loi d’interdiction de la distribution de prospectus papier en boîte à lettres trouvent la version digitale plus écologique que la version papier. En revanche, l’apposition d’un autocollant « Stop pub » n’influence visiblement pas la perception car 60% des personnes ayant un autocollant « Stop pub » et 60% des personnes n’en n’ayant pas trouvent le prospectus digital plus écologique. 

 

Praticité du prospectus digital face au papier : un bras de fer serré 

 

Si l’écart entre papier et digital est très net lorsqu’ils sont appréhendés à travers le prisme de l’écologie et de la modernité, on ne peut en dire autant sur l’aspect pratique. En effet, les Français sont partagés, 38% trouvent le digital aussi pratique que le papier, 37% déclarent le digital moins pratique et seulement 24% considèrent le digital plus pratique. Le fait que les consommateurs reçoivent chez eux le prospectus, sans avoir à faire de recherches ou de démarches, peut expliquer l’aspect plus pratique du papier par rapport au digital. 

 

Alors que les tranches d’âges plus élevées (50-64 ans et 65 ans et plus) trouvaient le digital plus écologique que le papier, et cela de manière un peu plus marquée que les 18-24 ans et les 25-34 ans, le rapport s’inverse concernant la praticité du digital. 39% des 18-24 ans et 30% des 25-34 ans trouvent le prospectus digital plus pratique et c’est l’inverse chez les 50-64 ans et les 65 ans et plus qui le trouvent respectivement moins pratique à 42% et 46%. 

 

Parmi les régions considérant le prospectus digital moins pratique que le prospectus papier, on retrouve le Centre (44%), le Pays de la Loire (43%), suivi des Hauts-de-France (40%). 

 

Le prospectus digital aussi complet, personnalisé, utile et esthétique que le papier 

 

avantages catalogue papier vs digital

 

Globalement, les Français considèrent le catalogue digital aussi complet (62%), personnalisé (59%), utile (61%) et esthétique (60%) que le catalogue papier. En revanche, si l’on s’intéresse à la perception à travers le prisme de l’âge, on constate un écart significatif entre les 18-24 ans et les 50-64 ans. Les 18-24 ans trouvent la version digitale plus complète (36%), plus personnalisée (37%), plus esthétique (32%) et plus utile (33%) par rapport aux 50-64 ans qui sont seulement 19% à la trouver plus complète, 18% à la considérer plus personnalisée, 16% à la juger plus utile et enfin 13% plus esthétique. 

 

Parmi les régions, c’est l’Ile-de-France qui trouve le catalogue digital plus complet (28%), plus utile (26%) et plus personnalisé (26%) et plus esthétique (21%), une opposition très marquée avec la Bourgogne-Franche-Comté où il est considéré plus utile à seulement 18%, plus complet à 17% et plus esthétique à 12%. 

 

En revanche, le prospectus digital l’emporte chez les utilisateurs d’un autocollant « Stop pub » qui déclarent cette version plus complète (32%), plus personnalisée (29%), plus utile (31%) et plus esthétique (25%). 

 

Les Français prêts à se convertir au catalogue en ligne si sa version papier n’était plus distribuée 

 

64% des Français seraient susceptibles d’aller consulter les prix et promotions des enseignes sur Internet si demain les catalogues, guides ou prospectus publicitaires n’étaient plus distribués en boîte aux lettres. Un chiffre peu surprenant lorsqu’on sait que les requêtes « prospectus » sur Google ont été multipliées par 3 pendant le premier confinement, alors que les prospectus n’étaient plus distribués en boîte à lettres. Parmi les plus susceptibles de se rabattre sur le digital, on retrouve, sans grande surprise, les 18-24 ans et les 25-34 ans (71%). En revanche, pas d’écart significatif entre les CSP+ (64%), CSP- (66%) et Inactifs (63%). 

 

👉Découvrez l'étude complète Prospectus et catalogues publicitaires : la complémentarité du papier et du digital

 

Le catalogue digital séduit les Français pour son aspect écologique et moderne, en revanche, son utilité, son exhaustivité, sa personnalisation et son esthétique ne sont pas perçus de manière plus forte que pour le catalogue papier. Il reste néanmoins apprécié des consommateurs qui sont de plus en plus nombreux à préparer leurs achats en ligne avant de se rendre en magasin (1 achat sur 2). Si le digital n’a pas vocation à évincer le prospectus papier des PAC des distributeurs, c’est un levier de plus en plus puissant au service des enseignes et des consommateurs. 

 

Source : Baromètre OpinionWay pour Bonial, décembre 2020

 

CTA - Blog Post - Business case Carrefour

Anne-Sophie Fernandes
Anne-Sophie Fernandes

Envie d'en savoir plus ?

Recevez la newsletter Bonial France dès maintenant