Coût par clic (CPC)

Coût par clic (CPC)

 

Le coût par clic (CPC) est une méthode de tarification pour la vente d’espaces publicitaires en ligne permettant de facturer en fonction du nombre de clics sur une publicité. Elle s’oppose au coût pour mille (CPM), qui est le mode de paiement habituellement utilisé pour la publicité en display, qui correspond à un prix pour mille affichages d’une publicité. Le principe du CPC est de ne facturer l’annonceur que pour les clics effectifs sur ses créations publicitaires (bannières, liens, vidéos…).

 

Le premier espace publicitaire à fonctionner en coût par clic est Planet Oasis en 1996, Google Ads (appelé Adwords à cette date) n’ayant adopté ce mode qu’en 2002.

 

De nos jours, le coût par clic est très utilisé par les régies publicitaires digitales.

 

Les termes paiement par clic (PPC) et coût par clic (CPC) sont parfois utilisés de manière interchangeable, parfois comme des termes distincts. Si on veut être précis, on utilise le terme “paiement par clic” pour désigner le modèle économique et “coût par clic” pour l'indicateur de performance.

 

Le coût par clic : comment ça marche ?

 

Le tarif du coût par clic peut être fixe pendant la campagne publicitaire ou variable suivant un système d’enchères comme pour les moteurs de recherche. Dans ce cas, le montant du clic est fixé en fonction de la demande des annonceurs.

 

On peut calculer le CPC en divisant le nombre de clics obtenus par le coût de la campagne. Par exemple, si vous obtenez 100 clics pour une campagne qui vous coûte 500€, votre coût par clic (CPC) sera de 5€.

Définir les KPIs de votre projet de digitalisation du plan d’animation commerciale

Découvrir
BON-Blog-Definir_les_KPIs-191115-C1

Envie d'en savoir plus ?

Recevez la newsletter Bonial France dès maintenant