Coût par impression (CPI)

Coût par impression (CPI)

 

Le coût par impression (CPI) est le coût publicitaire d’une impression – affichage - publicitaire dans une campagne. Il est simplement calculé en divisant le montant facturé à l’annonceur par le nombre d’impressions. L’unité de base de calcul en display étant plutôt le coût moyen par mille impressions (CPM) il est facile de calculer le CPI. Par exemple si le CPM est facturé 30€, le CPI sera de 0,003 €. Certaines régies publicitaires proposent le CPI, d’autres pas, mais il est simple de reconstituer son CPI pour une campagne.

Impression ou visibilité ?

 

Toutefois, l’indicateur d’impression comprend des limites. Les publicités peuvent être visibles sans être vues par les internautes, ce qui est à prendre en compte dans l’analyse des résultats. Des organismes comme l’Interactive Advertising Bureau (IAB) et le Media Rating Council (MRC) sont chargés de définir les seuils à partir desquels une publicité est considérée comme « visible ».

 

Et pour le catalogue digital ?

 

Dans le cas particulier du catalogue digital, on peut mesurer précisément le coût par impression sur tous les sites où ils sont référencés. Pour calculer le coût par impression, on prend en compte les impressions mais aussi les coûts marketing associés à sa médiatisation. Cela permet, notamment, de comparer le coût d’une distribution numérique du catalogue avec celui de la distribution dans les boîtes aux lettres.

 

On peut aussi affiner l’analyse en prenant en compte non seulement les impressions uniques mais aussi les impressions non dédupliquées tenant compte des pages vues. L’annonceur pourra ainsi savoir si le catalogue a été vu et combien de pages ont été vues dans ce catalogue.

Cliquez ici pour vous inscrire à la newsletter Bonial

Découvrir
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Envie d'en savoir plus ?

Recevez la newsletter Bonial France dès maintenant