Geofencing (ou géorepérage)

Geofencing

 

Définition du Geofencing (ou géorepérage) : 

 

Le Geofencing est un système de géolocalisation utilisé dans un ensemble plus généralisé qu’est le géomarketing.

Le Geofencing peut se décrire comme une technique de géolocalisation qui permet de suivre les déplacements d’un terminal (smartphone, objet connecté) à l’intérieur d’un périmètre défini à l’aide d’un GPS. Il permet d’étudier le comportements des consommateurs en tenant compte de leur géolocalisation.

Initialement, cette technique est utilisée par les entreprises pour surveiller une flotte automobile ou surveiller la sortie de matériel informatique . 

 

En marketing, elle permet une interaction avec les clients dans une zone définie autour de points de vente. Les annonceurs peuvent ainsi pousser des informations ou des promotions par SMS aux prospects ou clients (avec leur accord préalable) grâce à des applications mobiles, et déployer des campagnes de Drive-to-Store géolocalisées.

 

Quels sont les usages du Geofencing ?

 

La technique du Geofencing permet de cibler des consommateurs dans une zone de chalandise précise.  

 

Bien que son premier usage soit de cibler les consommateurs proches des magasins de l’enseigne, il peut arriver que les annonceurs souhaitent viser d’autres consommateurs. Par exemple, des personnes présentes dans d’autres zones, comme les magasins d’enseignes concurrentes.  

 

Cette technique qui s’apparente à une action de « guérilla marketing » comprend de nombreuses limites en termes de perception par le consommateur, mais aussi d’éthique et de conformité à la loi.

 

 

Replay Webinar Norauto/Havas Media

 

Comment réussir son Geofencing ?

 

Chez Bonial, nous utilisons le Geofencing pour la plupart de nos clients. Nous avons constaté quelques étapes à suivre pour réussir son Geofencing :

 

Étape 1 :  Un call-to-action pertinent : Le message ou l’alerte envoyé à l’utilisateur doit avoir un message clair et inciter à l’action. Par exemple, un message de Geofencing réussi peut comporter une promotion exclusive, le nom du magasin à proximité, une date courte pour inciter la venue dans le magasin. Évitez les offres standards que les utilisateurs ont l’habitude de voir ou entendre.

 

Étape 2 : Choisir le bon moment : Les enseignes de grande distributions ont tout intérêt à communiquer lors d’une une opération spéciale à la sortie du bureau, plutôt qu’en milieu de journée. Autre exemple, le bon moment pour un magasin de mode pour enfants ne sera pas du tout celui du restaurant local. En effet, l’un aura tendance à cibler les jours où les enfants et les parents sont disponibles (Mercredi, Vacances scolaires , Weekend) l’autre privilégiera les midis en semaine. En résumé, tout est une question de quelle cible vous souhaitez toucher lors de vos communications locales. 

 

Étape 3 : Être honnête : Lorsque vous envoyez une notification à votre clientèle, indiquez bien que vous le faites car ils ont accepté de les recevoir. L’utilisation de notification peut sembler intrusive pour certains de vos clients et il est important de l’indiquer.

 

Étape 4 : Récolter et analyser les données :  Grâce au digital, la collecte de donnée est devenu le coeur de la prise de décision. Cela vous servira pour calculer vos visites en magasin et par conséquent votre coût par visite. De plus, pour optimiser l’expérience utilisateur, il est important d’améliorer le parcours d’un client jusqu’à votre magasin.

Illustration du geofencing au travers d’un exemple

 

Illustration du Geofencing au travers d’un exemple

 

Prenons un exemple:

 

Un annonceur désire définir une zone autour de son magasin vers lequel il souhaite orienter les consommateurs. Dans le cas où un consommateur serait resté 15 minutes dans la zone définie par cet annonceur autour de son point de vente, on considérerait qu'il a véritablement visité ce magasin. Au cas contraire où il n’aurait passé que 30 secondes dans ce périmètre, sa visite ne serait pas comptabilisée dans les résultats de la campagne de Geofencing.

 

 

CTA - Blog Post - Business case Carrefour

Découvrir

Envie d'en savoir plus ?

Recevez la newsletter Bonial France dès maintenant