Trading Desk

Définition Trading Desk 

 

Issu de l'anglais, le terme signifie littéralement “Comptoir de Négociation”. Initialement, le “Trading Desk” était utilisé dans le domaine financier pour optimiser le travail des traders en Bourse grâce à la technologie. 

Appliqué au domaine du marketing programmatique et de la publicité digitale, le Trading Desk est une structure dédiée à l’achat d'espaces publicitaires en ligne (display, video, search et native). 

 

Comment fonctionne le Trading Desk ?

 

Les équipes au sein du Trading Desk utilisent une ou plusieurs Demand Side Platform (DSP)  pour l’achat d’inventaires média tiers auprès d’Ad Exchanges ou de Supply Side Platform (SSP) pour le compte d’annonceurs. Les achats se font en temps réel sur le principe des enchères en RTB (Real Time Bidding). 

 

Plus simplement, le Trading Desk se charge d’effectuer l’achat de média publicitaire pour le compte des annonceurs.

 

Quels sont les avantages d’un Trading Desk ?

 

Bien souvent, en tant qu’agence experte dans l’achat d’espaces médias, le Trading Desk accompagne les annonceurs dans l’univers complexe du programmatique en proposant un accompagnement complet, allant de la définition des dispositifs marketing pour qu’ils répondent aux enjeux business à leur mise en place opérationnelle avec des campagnes optimisées : ciblage de l'audience etc. 

 

Autre avantage, l’agence peut aussi être force de proposition sur des dispositifs innovants, le marché étant en constante évolution. 

 

La vocation d’un trading desk est de rechercher l’optimisation des achats médias en recherchant le CPM (Coût par Mille) le plus bas et donc le meilleur ROI pour chaque campagne

 

Qui composent le Trading Desk ?

 

Plusieurs équipes composent le Trading Desk. Il y a les Media Traders ou Media Buyers qui vont prendre en charge l’aspect programmation des campagnes et l’achat d’espaces publicitaires. Il y a ensuite les Data analystes qui vont s’occuper de l’analyse de la performance des ciblages et résultats des campagnes et enfin l’Account Manager pour le suivi de la relation.

 

La mission du trading desk ne se résume donc pas à la partie achat mais bien en amont, dans une logique data-driven, à aussi analyser les données (First party data, Second party data et Third party data) pour en ressortir de la valeur ajoutée : la rationalisation des investissements médias. Les données prises en compte sont celles de la navigation des internautes et mobinautes sur le web auprès desquels il sera ensuite possible de les exposer à de la publicité ciblée.

Envie d'en savoir plus ?

Recevez la newsletter Bonial France dès maintenant